08 mar

Les Lundis soirs Art et Culture de l’UCO

Vie culturelle

  • Cycle de conférences lundis soirs art et culture "Vers un monde nouveau"

    Vers un monde nouveau

    Lieu de formation et de recherche, l’Université catholique de l’Ouest est aussi un lieu de transmission des savoirs et de diffusion de la culture, par la programmation d’expositions, concerts, conférences et autres rendez-vous culturels ouverts à un large public.

    Les lundis soir Art et Culture de l’UCO permettent de décliner une thématique dans plusieurs champs disciplinaires en faisant appel à des spécialistes du sujet : personnalités du monde culturel ou enseignants-chercheurs de l’UCO.

    Pour cette nouvelle saison, les différentes conférences interrogent la notion de monde nouveau. L’épidémie actuelle nous contraint à accueillir du neuf. Chaque spécialiste, du point de vue de sa discipline, réfléchira aux enjeux des crises qui font apparaître de nouveaux paysages, comme autant d’opportunités à saisir.

    Les conférences pourront avoir lieu en amphi Diès, en Amphi Bazin ou en distanciel (visioconférence), en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. 


    Conférence "L’exil : un monde nouveau pour les compositeurs" 

    Par Patrick Barbier, historien de la musique  

    Bien des compositeurs ont eu à souffrir d’un exil qui est, à priori, un déchirement, la perte d’une patrie, d’une famille, de conditions de travail parfois heureuses. Mais pour certains, cet exil a été un tremplin qui a permis d’accéder à un « monde nouveau », source de nouvelles rencontres et d’inspiration créatrice. Chopin chante toute sa vie sa Pologne perdue et enrichit le répertoire pianistique ; Prokofiev et Rachmaninov fuient la Russie soviétique et trouvent un nouvel élan en France ou aux Etats-Unis ; Korngold échappe de peu aux camps nazis et devient, par son exil et ses musiques de films, la « voix d’Hollywood ». À travers quelques exemples et de nombreux extraits musicaux, cette conférence montre comment l’exil a pu être cette « deuxième chance » offerte aux plus grands musiciens

    Lundi 1er février | 18h | amphi Diès / Bazin ou en distanciel (visioconférence)

    Inscriptions obligatoires

     

     
    La mort de Charlemagne, avènement d’un monde nouveau ?

    Par Jehanne Roul, maître de conférences en histoire - UCO

    C’est l’espoir qui semble animer les conseillers et amis du roi d’Aquitaine Louis le Pieux, fils de Charlemagne. Le vieil empereur vient de mourir. Louis, son unique héritier, quitte Doué-la-Fontaine et se dirige vers le palais d’Aix-la-Chapelle qui s’apprête à vivre un grand chamboulement. Proche des réformateurs, Ermold le Noir, composa vers 826-827, un long poème adressé au nouvel empereur. Il retrace les premières années du règne et livre aux historiens un témoignage précieux de cet élan que prit le monde carolingien en 814. 

    Lundi 8 février | 18h | amphi Diès / Bazin ou en distanciel (visioconférence)

    Inscriptions obligatoires

     
     
    La danse contemporaine entre quête de sens et porosité au monde

    Par Pauline Boivineau, maîtresse de conférences en arts du spectacle - UCO

    Les années 1990, marquées par la fin des utopies, le sida, sont aussi celles d’un changement de paradigme des arts contemporains en quête de sens. Ainsi observe-t-on un regain de la performance avec l’avènement du sujet immanent. Au plus près du corps, des images inédites se créent, déployant une esthétique relationnelle du décept. Les artistes chorégraphiques s’emparent de débats sociétaux, thématisent l’identité mouvante, questionnent le minoritaire, l’être ensemble ou encore proposent une résistance poétique à la barbarie. À l’heure des projets « corona-compatibles », l’humain semblent bien être au cœur d’enjeux éthiques du spectacle vivant, de l’ici et maintenant, et donc de demain.

    Lundi 15 février | 18h | amphi Diès / Bazin ou en distanciel (visioconférence)

    Inscriptions obligatoires

     
     
    Vers un dépassement du mécontentement ? par Fred Poché, professeur de philosophie contemporaine  - UCO 

    Le diagnostic s’impose comme une évidence : nos sociétés s’émiettent ou se morcellent en de multiples ramifications, rendant plus complexe la production du commun. Dans le même temps, les crises écologiques et sociales engendrent des peurs qui produisent alors un sentiment d’insécurité. Certes, l’idée d’un malaise civilisationnel ne date pas d’hier, mais il prend, aujourd’hui, des formes inédites quelque peu déstabilisantes. Les transformations permanentes et l’accélération vertigineuse dans tous les domaines l’attestent. Elles tissent de nouvelles manières de nous rapporter au monde et laissent émerger un profond mécontentement. Il s’agira de mieux identifier les sources de l’inquiétude actuelle et de regarder ce qui nous invite, peut-être, malgré tout, à réenchanter l’espérance.

    Lundi 8 mars | 18h | amphi Diès / Bazin ou en distanciel (visioconférence)

    Inscriptions obligatoires

      

     
    « Quand s’éveillait la vie au fond de la matière obscure » : peintres et écrivains inspirés par les découvertes de la microbiologie au XIXe siècle

    Par Jocelyn Godiveau, maître de conférences en littérature comparée  - UCO

    Au cours du XIXe siècle, les progrès techniques de la microscopie ont développé notre connaissance d’un monde aussi familier qu’étranger, celui des micro-organismes et de l’infiniment petit. En suivant les avancées scientifiques des biologistes contemporains, dont en premier lieu celles de Louis Pasteur, écrivains, peintres, graveurs et dessinateurs ont tenu à leur tour à enregistrer la manière dont ces découvertes transformaient la perception de leur environnement. Tant émerveillés qu’effrayés par ce nouveau monde microbien, ils ont traduit dans leurs œuvres les rêves et les angoisses nés de cette tératologie nouvelle. 

    Lundi 15 mars | 18h | amphi Diès / Bazin ou en distanciel (visioconférence)

    Inscriptions obligatoires

Contact

Assistante vie culturelle et vie étudiante

Contactez-nous