18 nov

Conférences de la filière sociologie

Conférence

  • Conférence filière sociologie de l'UCO © Sébastien de Cazenove

    Résistances et émancipation, l’exemple des Tsiganes

    La filière de sociologie et d'anthropologie sociale et culturelle invite, trois fois par an, l'auteur d'un ouvrage récent à présenter son travail de recherche.

    Ces conférences sont l'occasion pour le chercheur en sciences sociales d’expliquer sa démarche, sa méthodologie, et de présenter les résultats de ses recherches. Pour les étudiants et le public c’est une opportunité d’entrer dans l'atelier du chercheur.

     

    Lundi 18 novembre | Ethnographie critique, résistances et émancipation : réflexions à partir de l’ethnologie des Tsiganes

    par Martin Olivera, anthropologue et ethnologue, maître de conférences à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

    En cherchant avant tout à comprendre comment fonctionnaient les sociétés, les ethnologues ont souvent eu l’image de «conservateurs de la tradition» et de «témoins» de la diversité culturelle, produisant un savoir original mais peu impliqué dans le cours du monde contemporain. À partir de l’exemple de l’ethnologie des Tsiganes, on verra que l’anthropologie permet de rendre compte de formes de résistance et d’émancipation sociale et culturelle peu visibles, qui invitent à remettre en question nos catégories d’analyse habituelles concernant le «social», le «culturel» ou l’«identité» et les politiques publiques qui s’en inspirent.

    17h30 | amphi Bonadio | entrée libre

     


    Lundi 20 janvier | L’amour réaliste, la nouvelle expérience amoureuse des jeunes femmes

    Conférence de Christophe Giraud, professeur en sociologie, Université Paris Descartes.

    C’est l’histoire d’une désillusion. Celle des jeunes femmes qui au début de leur vie sentimentale connaissent leurs premières histoires d’amour et vivent leurs premières ruptures. À partir d’une enquête où des étudiantes ont été suivies durant plusieurs années, se dessine un portrait intime d’une jeunesse étudiante très éloignée des caricatures qui la décrivent comme instable et privilégiant une sexualité sans attache. Sans illusion mais non sans idéal, sans cynisme mais non sans humour, les jeunes femmes inventent de nouvelles façons de construire un amour plus authentique. C’est l’« amour réaliste ».

    17h30 | amphi Bonadio | entrée libre

     


    Conférence précédente

    Lundi 30 septembre | Des décrocheurs scolaires en service civique : des passagers clandestins ?

    par Gérald Houdeville et Charles Suaud, sociologues, chercheurs et co-auteurs de l’ouvrage éponyme (Éd. Bord de l’eau, 2019).

    Le service civique comme temps de reconstruction de jeunes en décrochage scolaire. Le livre interroge à la fois ce dispositif et les processus de décrochage scolaire. Quelles sont les conditions pour que le service civique accorde vraiment une place à des jeunes désireux de s’insérer professionnellement, en cessant de les prendre pour des « passagers clandestins » ?

    17h30 | amphi Bonadio | entrée libre

Contact

Faculté Sciences humaines et sociales

Contactez-nous