07 oct

Citoyennetés de seconde classe

Publication

  • Publication Citoyennetés de seconde classe © Comprin Group

    Penser l’ampleur des inégalités sociales et politiques contemporaines

    Ce livre présente des études empiriques ainsi que des outils conceptuels pour penser les incidences économiques sur les modalités de participation au pouvoir des citoyens.

    À la SNCF, il est possible de parler de première classe et de seconde classe. Lorsqu’on prend l’avion également… on appelle ça « classe économique » ou « business class » ! Si officiellement, ou du point de vue juridique, il n’est pas possible de parler de citoyenneté de seconde classe, que faire lorsque les acteurs eux-mêmes évoquent ce type de terminologie ? Leur expliquer qu’ils n’ont pas vraiment compris ce qu’était la citoyenneté et que le registre économique est distinct du politique ? La réflexion collective de cet ouvrage accorde du crédit au discours des acteurs sur leur expérience, qui vont jusqu’à éprouver une différence statutaire dans leur capacité à participer au pouvoir. Il propose la notion de « citoyenneté de seconde classe » pour penser l’ampleur des inégalités sociales et politiques contemporaines.

    Auteurs de la publication citoyenneté de seconde classe

    Éric Mutabazi est maître de conférences à l’Université catholique de l’Ouest (UCO). Il a dirigé un ouvrage et écrit plusieurs articles scientifiques sur l’enseignement de l’histoire, l’interculturalité et la citoyenneté.

    Nathanaël Wallenhorst est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université catholique de l’Ouest (UCO). Il a écrit et dirigé une dizaine d’ouvrages sur les incidences de l’entrée dans l’anthropocène et les articulations entre éducation et politique.

    Avec les contributions de Christelle Chevallier-Gaté, Sébastien Claeys, Jean- Pierre Gaté, Gérald Houdeville, Pierre-Antoine Joly, Romain Perrier, Fred Poché, Charles Suaud, Stellan Sundh, Florent Trocquenet-Lopez, Daphnée Valbrun, Bruno Villalba, Christoph Wulf, Constantin Xypas.

Contact

Pôle recherche

Contactez-nous

  • 1 contributeurs